Shift, un titre qui n’est pas choisi au hasard.
Shift n’est pas la fameuse touche de clavier d’ordinateur ni une succession de cinq heures de travail dans un fast-food.

SHIFT c’est un tournant.

C’est un changement. Un mot bien précis choisi du portefeuille de Shakespeare mais pourtant qui a bien meilleur allure que le mot “VIRAGE” ou “TOURNANT”.

Je m’explique.

DEPUIS 1997

Depuis ma plus tendre enfance, j’assiste en même temps que mon père à la révolution digitale. Son métier l’obligeant à être la page, on peut dire que les pièces d’ordinateurs envahissaient la moitié de l’appartement.

Cela m’a diverti un temps mais je dois avouer qu’après l’arrivée des jeux vidéos et Internet (entre autre), le choix était vite fait.
Il m’a légué cette manie de m’intéresser à tout mais je pratique cela dans la timidité.

INDÉCISE

On pourrait en faire un livre : architecte d’intérieur, designer, interprète ou encore vétérinaire. C’est à peu près un quart des innombrables métiers que j’ai voulu faire dans ma vie.

C’est en faisant mon stage de collège en agence de publicité au pôle digital que je savais que je m’approchais de quelque chose.
Quelque chose qui m’a paru inatteignable à cause d’un dossier trop moyen dû notamment à ma trop grande discrétion dans la classe.

DANS LES SENTIERS BATTUS

Vu ma facilité avec l’anglais et mon intérêt pour le russe, à la fin du lycée je n’avais pas d’autre choix (ou du moins je le croyais) que de partir en LEA.
Ma première année se passa sans encombre même avec mon emploi à mi-temps dans une fameuse enseigne de poulet frit du Kentucky. Mais quelque chose n’allait pas pour la seconde…

J’étais passé à côté de quelque chose, je le savais.
Je passe à côté de quelque chose, je le sais.

SHIFT

C’est aujourd'hui vers vous que je me tourne.
C’est aujourd’hui que je sais où aller.
Je prends le virage nécessaire pour atteindre mes rêves, si flous soient-ils.

Et c’est avec vous que j’ai choisi de le faire.

CV